Quels vins choisir pour son repas de Pâques ?

Le dimanche de Pâques est souvent l’occasion de se réunir en famille, avec ses proches pour partager un repas convivial. Il est donc d’usage de sortir les belles assiettes, de vous mettre aux fourneaux et d’accompagner votre repas de fête avec des bons vins.

Quels sont les vins adéquats pour accompagner votre repas de Pâques ?

repas de pâques : quel vin ?

 

Quels vins faut-il marier avec le chocolat ?

Pâques sans le chocolat ne serait pas Pâques. Et le vin se marie très bien avec le chocolat, qu’il soit noir, au lait, blanc ou praliné ! Voici nos recommandations afin d’obtenir un mélange savoureux en bouche.

 

Avec du chocolat noir : s’il dépasse les 80 % de cacao (et qu’il tend vers l’amertume), deux directions sont alors possibles. On peut l’adoucir avec un vin doux ou l’équilibrer avec les tanins d’un vin rouge.

Le chocolat se marie très bien avec les vins rouges de la Vallée du Rhône, comme un Châteauneuf du Pape ou un Crozes-Hermitage (Cuvée particulière du Domaine de Remizières). Les tannins contenus dans le vin répondent à la puissance du cacao.

vin et chocolat

Avec du chocolat blanc : comme il ne contient pas de cacao mais seulement de la pâte de cacao et du sucre, il est alors préférable de marier votre lapin en chocolat blanc avec un vin frais, léger, comme du vin blanc d’Alsace. Mieux vaut éviter les vins déjà sucrés afin de ne pas s’écœurer.

Avec du chocolat au lait : étant déjà sucré, comme pour le chocolat blanc, il est préférable de ne pas le manger accompagné d’un verre de vin sucré. Là encore, un Gewustraminer, un Riesling ou un Pinot Gris alsacien sont parfaits pour savourer votre poule en chocolat au lait. 

Avec du chocolat praliné : pour ce dernier, la patine d’un Porto Tawny sera un accord parfait. 

 

Le pâté de Pâques en entrée : quel vin peut l’accompagner ? 

Le traditionnel pâté de Pâques est originaire du Centre de la France. C’est un pâté en croûte avec des œufs durs visibles dans la tranche servie. Cette entrée est aussi appelée « le pâté berrichon ».

Pour l’accompagner, plusieurs choix s’offrent à vous. Tout d’abord, vous pouvez choisir un vin de la région afin de rester proche des origines de votre entrée. Dans ce cas, un vin rouge vous est conseillé. Par exemple, un Saumur-Champigny ou un Chinon rouge (comme le Chinon du Domaine Jourdan-Pichard) se marient parfaitement avec le pâté de Pâques.

Si vous souhaitez vous ouvrir aux autres régions de France, alors un Médoc (Bordeaux), un Grave (région de Bordeaux, par exemple un Pessac-Léognan avec le Château d’Eyran), un Côte Saint-Jacques (Bourgogne) ou bien encore un Volnay (Bourgogne) s’accordent bien. Le plus important est de choisir un vin rouge qui ne soit pas trop lourd.

Quel vin servir avec l’agneau de Pâques ?

L’agneau est la viande traditionnelle servie au moment de Pâques. Selon si vous le dégustez en gigot, en carré ou bien épaule, vous ne l’accompagnerez pas du même vin. Voici nos recommandations.

Tout d’abord, il est préférable de l’accompagner d’un vin rouge, issu de merlot ou de cabernet-sauvignon.

Avec le gigot d’agneau : cette partie de la viande est la plus fine et la moins forte en bouche. Il faut donc choisir un vin qui ne masque pas le goût de la chair. Un Pauillac ou un Haut-Médoc seront alors adéquats pour déguster votre viande.

Avec le carré d’agneau : ce morceau de viande est plus ferme que le précédent et plus gras, plus fort en bouche. Il faut alors choisir un vin un petit peu acide pour s’accorder à votre palais. Ainsi, un Pomerol, un Vallée du Rhône méridionale comme le Vacqueyras ou encore Saint-Aubin issu des Côtes de Beaune sont idéaux. 

Avec l’épaule d’agneau : c’est la partie de l’agneau qui est la plus grasse, la plus ferme et la plus forte en bouche. Il faut donc choisir un vin robuste pour affronter toutes ces saveurs et textures en bouche. Un Saint-Émilion (comme le Saint-Emilion Grand Cru du Château de la Cour) est de taille face à plat ou encore un vin de Corse, le Calvi rouge.

vin et agneau de pâques

Avec tous ces conseils, vous n’avez plus qu’à choisir vos bouteilles et à les déguster, avec modération bien évidemment !