Consommer mieux : pour un avenir durable et responsable

consommer-mieux-cuvee-privee

Consommer mieux : pour un avenir durable et responsable

Prémisses et prises de conscience

 

Un contexte favorable à la croissance

Tout a commencé à la moitié du 20ème siècle. Nos civilisations quittent une période meurtrie par la guerre, et accueillent à bras ouverts une nouvelle période remplie d’espoir. La croissance est facile, les innovations sont nombreuses, l’accès à l’information est grandissant. Abondance des denrées alimentaires et énergétiques pour une nouvelle partie de la population mondiale et facilitation des échanges entre les territoires font naître un terme qui deviendra rapidement accoutumé : la société de consommation. Sans précédent dans l’histoire de l’humanité, cette nouvelle ère permet de hisser une partie de l’humanité à un niveau de vie et de confort jamais égalé. 

L’avenir se présage bien. 

Mais très vite (début des années 70), certains spécialistes commencent à remarquer des anomalies. La place qu’a pris l’Homme sur la planète depuis quelques années commence à avoir des répercussions sur les écosystèmes et l’évolution naturelle que connaît la Terre depuis des millions d’années (biodiversité, climats, environnements etc.). 

En cause, un simple fait, pour vivre avec nos modes de vies occidentaux, nous prenons à la Terre plus que ce qu’elle n’est capable de produire, nous émettons constamment des matières bien trop toxiques pour le fragile équilibre qui permet la vie, nous dégradons nos environnements.

Longtemps innocents, désormais inconscients, nos actes ont des conséquences désormais palpables. Les plus médiatisées comme la fonte des pôles, la destruction des forêts et de la biodiversité ou encore la pollution des océans. Et depuis peu, des conséquences qui nous touchent directement comme en témoignent les fortes chaleurs qu’ont subies les régions françaises durant l’été 2019 (Nous évoquons d’ailleurs leur impact sur les vignobles français dans notre article sur le réchauffement climatique).

 

Les mentalités changent

Tout est allé très vite, nous ne pouvons pas dire que l’évolution que l’on connaît depuis plusieurs années n’a pas permis d’élever la condition de l’être humain. Mais à quel prix ! 

terre

A l’échelle individuelle, nous avons tous contribué à cette dégradation, de près ou de loin, de la planète. Mais personne ne doit individuellement être blâmé. Plus ou moins fortes, nous sommes tous sujets à des contradictions. 

Ce qui importe maintenant, c’est de voir les mentalités changer, de voir qu’une part grandissante de la population souhaite prendre part au changement, peu importe le niveau d’engagement. Ce qui est encourageant d’observer, c’est un accroissement de la prise de conscience.

A l’échelle du vin, on le voit très bien. Depuis plusieurs années, on observe en effet en France une augmentation de la consommation de vins bio. C’est cette appétence grandissante pour le bio qui reflète une prise de conscience croissante vers une consommation plus responsable. 

Une récente étude co-créée par Sowine et Dynata indique d’ailleurs que les 3 premières motivations de l’achat d’un vin bio en France sont respectivement

  • La qualité du vin à 48%

  • Le soutien des territoires et des viticulteurs à 44% 

  • Le respect de l’environnement à 43%.

sowine-dynata

 

Au-delà d’un simple effet de mode, et parce que nous en sommes intimement convaincus, nous voulons nous aussi, contribuer, à une amélioration de l’environnement dans lequel on vit, promouvoir un nouveau mode de consommation

 

Cuvée Privée et l’engagement responsable

 

Une nouvelle manière de consommer

Instaurer une nouvelle façon de consommer, c’est ce qui nous anime depuis les premiers jours chez Cuvée Privée : “Nous rendons au vin sa valeur symbolique. Cuvée Privée, c’est une nouvelle manière d’acheter du vin, conviviale, durable et plus proche des vignerons.” 
En proposant une expérience autour de l’adoption de vignes, nous souhaitons redonner du sens et de l’humain à la consommation de vin. De la vigne au verre, c’est tout le cycle de production du vin que l’utilisateur pourra suivre en parrainant un rang de vignes. On vous explique.

L’expérience débute avec l’attribution de 6 pieds de vignes à tout nouvel adopteur. Six pieds de vignes, c’est, en moyenne, le nombre nécessaire de ceps de vignes pour produire les six bouteilles personnalisées reçues à la fin de chaque année d’adoption.

chais-tronquoy

Dès le début de l’adoption, le parrain commence à recevoir par mail, et ce régulièrement, des nouvelles de sa vigne. De la taille à la sortie de l’hiver, aux vendanges à la fin de l’été, toutes les étapes du cycle de la vigne au cours d’une année y sont détaillées. La force de ce suivi, c’est que nous veillons à apporter un suivi spécifique à chacune des cuvées.

Nous ne racontons pas l’histoire d’une vigne lambda. Parce que les terroirs sont différents, les climats changeant, les modes de culture variés et les façons de concevoir les vins et assemblages distincts, nous mettons un point d’honneur à assurer un suivi hyper personnalisé des vignes. C’est pour nous un point essentiel dans l’expérience délivrée. 

 

Puis, au cours de son année d’adoption, le parrain aura aussi l’occasion d’aller rencontrer le vigneron qui élabore sa cuvée. C’est très important pour nous de permettre ce contact car c’est en créant ce lien que le parrain pourra réellement se rendre compte de comment est produit son vin, il pourra toucher ses vignes, nouer un contact avec le vigneron, visiter les dessous de la conception. 

Car chez Cuvée Privée, nous pensons qu’aller à la rencontre du vigneron, c’est être plus critique sur ce que vous consommez, c’est comprendre le cycle de production, vous assurer des bonnes pratiques, discuter avec des vignerons passionnés, de comment et pourquoi ils produisent le vin de cette façon. 

Pour finir, toujours dans cette optique de créer une expérience la plus complète possible, et pour apporter le plus de cohérence à notre promesse, nous permettons aux parrains, pendant leur année d’adoption, de participer à divers ateliers autour de la vigne. Vendanges, vinification ou même dégustations, nous faisons tout pour offrir l’expérience la plus riche qui permettra aux adopteurs de mieux comprendre ce qu’ils consomment. 

 

S’associer avec des vignerons, c’est accompagner leur démarche

vigneron-chateau-eyran

En proposant cette expérience et en ayant l’ambition d'insuffler un nouveau mode de consommation, nous souhaitons valoriser les vignerons, redonner du sens à leur travail, parfois mis à mal par des polémiques toujours plus médiatisées du secteur de l’agro-industrie.

Car nos agriculteurs travaillent leurs produits avec passion, ils aiment transmettre et se ravissent de l’enthousiasme des adopteurs de vignes qui leur rendent visite. 

En rapprochant au plus près consommateurs et producteurs, nous souhaitons valoriser le travail des vignerons et accompagner leur démarche et l’amour du produit. 

Accompagner la démarche des vignerons, c’est aussi prendre le soin de sélectionner uniquement les vignerons qui pratiquent une agriculture raisonnée et respectueuse de l’environnement. Tous les mois, nous étoffons notre catalogue avec des partenaires qui vont plus loin dans leur démarche environnementale. Comme par exemple le Château La Roque dans le Languedoc qui effectue 100% de sa production en biodynamie, ou encore les domaines des Gravennes dans la vallée du Rhône et Jourdan & Pichard dans la Loire qui pratiquent tous deux une agriculture biologique et biodynamique.

En prenant le soin et le temps de choisir scrupuleusement nos cuvées, nous souhaitons, au-delà de proposer une offre toujours plus proche de nos valeurs, soutenir les démarches environnementales et démocratiser à travers les modes de production et l’histoire des vignerons, le “consommer mieux” et le “consommer responsable”.

 

Les engagements de Cuvée Privée pour une offre responsable

Chez Cuvée Privée, nous estimons que proposer des produits finis respectueux de l’environnement n’est qu’une première étape vers ce nouveau mode de consommation durable que nous voulons vous initier. C’est toute notre chaîne de valeur qui est intégrée à notre démarche. 

FSC-PEFC

Déjà, l’ensemble des expéditions de nos produits est faite en respectant un cahier des charges précis. 

Tous nos emballages seront dès 2020 exclusivement recyclés et recyclables, et labellisés FSC (Forest Stewardship Council ou Conseil de bonne gestion des forêts en français) et PEFC. Le but de ces organismes, tous deux reconnus par des ONG internationales telles que Greenpeace ou WWF, est de garantir une gestion durable des forêts, respectueuse de l’environnement, socialement bénéfique et économiquement viable. Une majeure partie de nos commandes étant expédiée par voie postale, il est primordial pour nous de bien veiller à ce que nos moyens d’expéditions respectent nos valeurs.

Également, depuis cette année, nous avons décidé de ne plus participer aux opérations commerciales saisonnières telles que les soldes ou le Black Friday. L’objectif est clair, nous souhaitons proposer à nos clients un prix juste toute l’année. Et puis tous les vignerons et producteurs avec qui nous travaillons sont dans une optique de production juste, en adaptant l’offre à la demande, et non l’inverse. Comme nous ne sommes pas confrontés à un phénomène de sur-production, nous n’avons pas de quantité sur-produites à écouler à tout prix. C’est bénéfique pour tout le monde, pour vous, qui bénéficiez d’un prix juste, et pour le viticulteur qui vit de son travail. Autrement dit, chez Cuvée Privée, nous privilégions la qualité, pas la quantité. 

Pour prendre le contre-pied de ces opérations commerciales qui poussent à la sur-production, nous avons décidé de rejoindre cette année un mouvement initié par la marque cosmétique Typology et suivi par de nombreuses autres marques. Du 29 novembre au 02 décembre 2019 (période normalement dédiée au Black Friday), nous suivrons le mouvement intitulé #blackforgood / #blackpourlebien. Au lieu de proposer à nos clients des offres commerciales qui dévalorisent la valeur du travail des viticulteurs, nous choisissons de reverser une partie de notre chiffre d’affaire (soit 10€ sur chacune des commandes faites sur la période) à l’association Vendanges Solidaires. Créée en 2016, l’objectif de cette association est de venir en aide à tous les vignerons victimes des conséquences du dérèglement climatique. A travers cette opération, nous souhaitons encore plus contribuer à l’effort fait en faveur des vignerons et poursuivre notre démarche durable vers le consommer mieux.

Enfin, ne dit-on pas que ce sont les petits gestes du quotidien qui font toute la différence ? Chez Cuvée Privée, nous en sommes intimement convaincus, et c’est en quelques sortes un moyen d’être à 100% en phase avec nos valeurs. Tri des déchats, chasse au plastique, transport durable, nettoyage régulier de nos boîtes mails etc.), nous appliquons en interne ce que nous promouvons en externe. 

———

En résumé, notre engagement se matérialise en 10 points phares : 

  • Nous ne travaillons qu'avec des domaines en viticulture raisonnée certifiés par des labels environnementaux

  • Nous oeuvrons pour une transparence et une traçabilité parfaite de notre catalogue

  • Nous appliquons en interne des petits gestes de la vie quotidienne utiles

  • Nous mettons un point d’honneur à proposer des cuvées d’exception, sélectionnées avec l'aide de Bernard Neveu, Chef Sommelier du Bristol

  • Tous nos cartons d’expédition seront dès 2020 100% recyclés et 100% recyclables (labellisés FSC et PEFC)

  • Nous promouvons exclusivement des productions locales

  • Nous ne participons pas aux activations commerciales (soldes ou Black Friday)

  • En interne, nous encourageons le partage des connaissances et avons mis en place un système de prises de décisions participatif.

  • Nous calculons et effectuons un suivi régulier de l’impact carbone de Cuvée Privée

  • Nous travaillons pour obtenir le Label B. Corp (certification octroyée aux sociétés répondant à des exigences sociétales et environnementales) d'ici fin 2020