À la découverte des vins du Nouveau Monde

À la découverte des vins du Nouveau Monde

À la découverte des vins du Nouveau Monde

Aujourd’hui, le secteur viticole a traversé presque toutes les frontières du monde. Même si les trois principaux producteurs se trouvent en Europe, le vin est aussi produit au Chili, en Chine ou encore Nouvelle-Zélande. On fait aussi la différence entre les vins de la Vieille Europe et les vins du Nouveau Monde. Cette distinction différencie les pays d’où le développement de la vigne est originaire comme la Géorgie,et bien sûr la France, l’Italie, l’Espagne, le Portugal et l’Allemagne des pays situés sur d’autres continents où la viticulture a été importée. 

Cependant, c’est une erreur de croire, de notre point de vue Européen, que le Nouveau Monde est un petit du monde du vin, tant du point de vue quantitatif que qualitatif. En effet, il n’est pas si nouveau que ça et tient une place de choix sur la scène internationale. Nos voisins anglais, influencés par leur lien historique avec le Commonwealth l’ont déjà bien compris, en témoigne leur consommation importante de vins australiens, sud africains ou encore américains. 

 

Pour preuve, voici le classement des pays producteurs de vin en volume (en millions d’hectolitres, en 2017)

Italie : 42,5

France : 36,7

Espagne : 32,1

Etats-Unis : 23,3

Australie : 13,7

Argentine : 11,8

Chine : 10,8

Afrique du Sud : 10,8

Chili : 9,5

Allemagne : 7,7

Portugal : 6,6

 

Source : https://vinsdumonde.blog/

 

Commence alors à se dessiner une diversité déconcertante pour l’amateur français qui se croyait à l’abris de l’ignorance grâce à son expérience des vins bordelais, bourguignons, rhodaniens et autres provinces de proximité ! En effet, il serait bien erroné de croire que le Nouveau Monde viticole est un tout, un univers homogène où l’on produirait partout des vins “à l’Américaine”, plus boisés, plus puissants, plus sucrés. Il suffit de survoler la carte du relief de l’Argentine ou celle des climats de la Nouvelle-Zélande pour comprendre que même au sein d’un pays les types de vins et de vinifications sont multiples !

Faisons donc un petit tour d’horizon, non exhaustif bien sûr, des grandes différences entre ces nouveaux pays phare de la scène mondiale du vin. Commençons notre tour du nouveau monde viticole en traversant l’Atlantique pour arriver jusqu’à la ville d’Ottawa…

 

 

Canada

 

Et oui, il y a aussi du vin au Canada ! Même si le climat est continental avec des températures qui peuvent descendre très bas en hiver, les grands lacs aident à tempérer les températures annuelles et permet à la viticulture d’exister. Dans la région de Niagara, en Ontario dans l’est du Canada, la production de vin de glace est très présente grâce aux cépages comme le Riesling ou le Vidal.Ce dernier est un cépage hybride robuste aux froids extrêmes. La Colombie Britannique, sur la côte est du Canada, à côté de Vancouver, produit elle aussi beaucoup de vin grâce à des cépages plus internationaux comme la Syrah ou le Chardonnay.

 

Le lac Okanagan en Colombie Britannique aide au bon développement des vignes autour.

 

Etats-Unis

Après l’Okanagan Valley, si l’on longe la côte ouest, nous arrivons aux États-Unis. 

Du vin est produit à travers tous les États-Unis mais les principaux états viticoles sont la Californie, Washington, Oregon et New York. Nous nous pencherons ici sur la Californie car elle produit à elle seule l’essentiel du vin des Etats-Unis ainsi que les meilleurs du pays. Cette région est très vaste et est même à elle seule plus grande que des pays européens comme l’Italie. 

Grâce à des conditions variées d’ensoleillement, de chaleur, d’altitude et d’influence rafraîchissante provenant de l’océan, la Californie produit un grand nombre de styles de vins différents. En effet, on peut trouver une grande palette de styles, des Pinots noirs légers de style bourguignon près de la côte, jusqu’à des vins plus charpentés dans la Central Valley, région la plus aride de Californie. En général, comme vous pouvez vous en douter, la Californie a un climat très chaud et très sec. De nouveaux cépages qui ont une forte résistance à la chaleur ont même été implantés comme le Ruby Cabernet ou le Zinfandel. Ce dernier est connu pour être typiquement californien, il peut donner des vins rouges charpentés ou les célèbres White Zinfandel, des rosés sucrés très prisés par les Américains. 

Beaucoup d’irrigation est nécessaire pour le bien être de la viticulture mais l’océan Pacifique apporte souvent du brouillard et des vents froids qui aident à rafraîchir ces terres désertiques. La région prestigieuse de Napa Valley ou encore Sonoma Valley profite de ces conditions particulières pour produire des vins de grande qualité, elles font toutes les deux partis des terres viticoles les plus chères de Californie. Certaines marques européennes ont aussi noté ces particularités et investissent à Napa Valley. Comme par exemple le Domaine Chandon de la célèbre marque de Champagne ou encore le Domaine Opus One né d’un partenariat entre le Château Mouton Rothschild à Bordeaux et Robert Mondavi, un producteur de vin américain.

 

 

Carte de la Californie viticole avec sur la côte nord les régions de Napa et Sonoma.

 

Chili 

Si l’on continue dans le sud de l’Amérique, le Chili est le prochain sur la liste. Le Carménère, cépage rouge typique du pays donne des vins charpentés avec des fruits noirs et des notes d’herbe mais il peut donner des vins différents en fonction de la région de production. Les vignobles s’étendent sur une zone longiligne couvrant plus de 900 kilomètres du nord au sud et seulement 100 kilomètres d’est en ouest, ils jouissent donc de plusieurs climats et d’une large gamme de vins. Au nord du pays, à la bordure du désert d’Atacama, il y fait plutôt chaud mais l’altitude et les vents marins aident à rafraîchir la température, c’est ici que les meilleurs Chardonnay chiliens sont produits. Puis plus on descend vers le sud du pays en direction de la Patagonie, plus le climat est frais. Au centre, la barrière naturelle de la Cordillère des Andes aide à tempérer et à produire des vins équilibrés que l’on pourrait comparer parfois au style des vins du Nord de la Vallée du Rhône, souvent à base de Syrah.

 

Carte des différentes régions viticole du Chili.

 

Argentine 

À la frontière avec le Chili, l’Argentine est le pays avec les vignobles les plus hauts du monde. Certaines vignes sont plantés à plus de 3000 mètres d’altitude comme la région viticole de Cafayate dans la province de Salta au nord du pays. Un climat extrême y règne ce qui donne des vins très concentrés. Le Torrontes, cépage blanc typique argentin offre des vins avec d’intenses parfums fruités. Le Malbec que l’on retrouve aussi à Bordeaux ou dans le sud-ouest en France est le cépage phare en Argentine où il est le plus cultivé au monde, surtout dans la prestigieuse région de Mendoza. La plupart des Malbecs de grande qualité sont élevés en chêne neuf ce qui leur confère d’intéressantes notes épicées. 

 

Des vignes dans la région de Cafayate, parmi les plus hautes du monde. 

 

Afrique du sud

Changeons de continent à présent et allons en Afrique du sud où de très hautes montagnes sont aussi présentes pour permettre la production d’une large gamme de vins. La plupart des régions viticoles se trouvent près de la côte et du Cap avec l’influence rafraîchissante de l’océan et la proximité du pôle sud. Le Chenin blanc est le cépage le plus planté du pays. Aussi, très connu dans le Val de Loire en France, ici le style de vin est très différent. En effet, un même cépage dans deux pays différents s’adapte et est travaillé et vinifié différemment. En Anjou, le climat est plus humide et moins ensoleillé, le Chenin donne des vins plus frais avec plus de minéralité et des arômes de citron et d’acacia. Au contraire, en Afrique du Sud, il fait beaucoup plus chaud et plus sec, les degrés d'alcool sont plus élevés et les arômes plus mûrs avec des notes d’abricot ou d’ananas. Concernant, les cépages rouges, le Pinotage, croisement entre le Pinot noir et le Cinsault, est caractéristique du pays, il a d’ailleurs été planté presque exclusivement en Afrique du Sud. Il peut être produit en différents styles mais donne souvent des arômes riches d’épices et de fruits des bois. 

 

 

Carte viticole de l’Afrique du sud avec des vignobles principalement situés à l’ouest du pays autour de Cap Town.

 

Australie

Un tour du monde viticole n’est bien sûr pas complet sans s’arrêter en Australie. Terre des cépages internationaux (Chardonnay, Merlot, Cabernet Sauvignon,...), ce pays a su innover et adapter les cépages qu’on retrouve dans le monde entier à sa culture et à son terroir. Le Chardonnay est le cépage le plus planté mais l’Australie est aussi connue pour ses Rieslings aux arômes de citron vert ou ses Shiraz charpentées. La Shiraz est synonyme de la Syrah en Europe, ce qui est sûrement un moyen de les différencier car elles donnent des vins très différents. Tout est une question de terroir ! 

L'Australie fait aussi face à des conditions climatiques extrêmes avec le manque d’eau et la sécheresse qui ont provoqué des incendies qui ont parfois ravagé les vignobles,par exemple en décembre 2019.  Les changements climatiques peuvent provoquer de grands problèmes pour la viticulture australienne. Aujourd’hui, les producteurs recherchent des sites plus frais ou tempérés comme en Tasmanie, île connue pour les vins effervescents frais et équilibrés. 

 

Des kangourous dans les vignes dans la région de la Barossa Valley où le climat est chaud et sec. 

 

Nouvelle-Zélande

Enfin, à l’est de la Tasmanie, se trouve la Nouvelle-Zélande. Le climat y est globalement océanique même si sur l’île du nord il fait plus chaud et plus humide et sur l’île du sud plus frais et plus ensoleillé. C’est ce qui fait la diversité des vins de la Nouvelle-Zélande. Le Sauvignon blanc représente le cépage phare du pays depuis les années 90 et constitue la majeure partie de la production du pays surtout dans la région de Marlborough. Vinifié comme un vin blanc frais et vif, il a été reconnu comme la référence des producteurs du monde entier. Le pays se démarque aussi en produisant d’excellents pinots noirs, chardonnays, syrahs ou encore des assemblages bordelais. 

 

Des vignes de Sauvignon blanc à perte de vue à Marlborough.

 

Loin d’être exhaustif, j’espère que cet article vous aura donné un petit aperçu de ce que font nos lointains voisins. Vous souhaitez approfondir le sujet ? Inscrivez-vous à notre webinar du Mercredi 15 juillet 2020 à 19h ou regardez le replay ici : https://app.livestorm.co/cuvee-privee/tout-savoir-sur-les-vins-du-monde

Pour aller plus loin : Connaissez-vous le Nouveau Monde ? Découvrez ici notre article sur les vins chinois, qui pourraient bientôt se faire une place de choix dans cette liste de destinations viticoles.

 

Share a Comment